"un petit mot sur mon blog"


"un petit mot sur mon blog"

Psyblog a posé son stylo le 5 juin dernier. Il est parti "ailleurs", pour une autre vie plus sereine et lumineuse.
Ce blog était pour lui une belle aventure d'écriture, de réflexion, d'émotion et de partage. Les commentaires de ses nombreux lecteurs en sont un témoignage chaleureux. Vos derniers mots tout particulièrement...
Continuez à le lire ou à le relire pour sa plus grande joie ailleurs...

mardi 22 novembre 2011

Quinze heures, l'heure du crime !

Je le vois arriver, grand comme une armoire normande, ou savoyarde c'est comme vous voulez, costaud comme un éléphant -si si, c'est costaud un éléphant-, démarche de cow-boy, feutre sur la tête... et puis je vois ses mains, de vraies palettes que si tu t'en prends une tu meurs. J'ai peur ! 

Et d'une toute petite voix il me demande C'est bien vous monsieur Psyblog ? / Oui / J'ai rendez-vous avec vous à 18 heures mais je ne pourrais pas venir... Pouvez-vous me donner un autre rendez-vous ?"
 
Ouf !

9 commentaires:

  1. Le meilleur : il vient pour une thérapie d'exposition aux petits rongeurs...? :D

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Et si ça se trouve, il insistera sur sa part de féminité -).
    En tout cas il est poli : il prévient ne pas pouvoir venir.

    En tout cas c'est drôle : on a bien la scène dans la tête/en images!!!
    Belle semaine, Monsieur Psyblog.

    RépondreSupprimer
  3. donc je te vois soulage !!! mais prepare-toi au prochain RV - a la rencontre - tu t'y prepares comment ?
    tu vas maitriser tes mains tremblantes ... debout derrier ton fauteuil .... :-)

    et puis finalement prendre une voix rassurante et grave et dire:
    mais je vous en prie Monsieur prenez donc place .....

    on attend la suite maintenant, quel suspens!

    Psyblog Psyblog , le cavalier de l'imaginaire ...... la la la la

    :-) merci pour ce sourire ce matin

    RépondreSupprimer
  4. Ai-je eu raison de lui conseiller d'aller te voir ?
    Il s'agit d'un des miens cousins.
    Et qu'aurais-tu écrit à propos de sa soeur, une des miennes cousines ?
    J'en effroi dans la trompe.

    RépondreSupprimer
  5. Comme on dit "l'habit ne fait pas le moine!" j'attend la suite.... Bises

    RépondreSupprimer
  6. c'est juste pour me faire de la pub. J'ai encore peur des psys. désolée. Lisez vous verrez pourquoi.
    clem
    Relais mortels

    Le docteur Pierre Bertrand, médecin psychiatre psychothérapeute, décide d’envoyer des mails à son ami et confrère, le docteur Brice Martin, médecin généraliste. Une courte correspondance entre eux ne laisse aucun doute sur leurs intentions et sur leurs actes passés concernant leur patiente, Camille Arnaud. Comment va réagir Camille Arnaud? Sera-t-elle sauvée en quittant ces deux médecins? Clémentine Séverin, assistante sociale, a déjà écrit plusieurs récits et recueils de nouvelles, fondés sur des faits réels. "Relais mortels" est un roman, mais ne s’inspire-t-il pas d’une sombre réalité?

    RépondreSupprimer
  7. Après lecture ce billet qui date de 6 jours , je me demandais ...tu as reporté le rendez vous et
    il t'a fait quoi le colosse ????
    Je m'inquiète là :)

    RépondreSupprimer
  8. Rires !
    Oh ben, s'il t'a parlé avec une petite voix.. je pense que la baraque ne va pas s'écrouler sur toi.. ou ptêt dans l'autre sens du terme..

    RépondreSupprimer