"un petit mot sur mon blog"


"un petit mot sur mon blog"

Psyblog a posé son stylo le 5 juin dernier. Il est parti "ailleurs", pour une autre vie plus sereine et lumineuse.
Ce blog était pour lui une belle aventure d'écriture, de réflexion, d'émotion et de partage. Les commentaires de ses nombreux lecteurs en sont un témoignage chaleureux. Vos derniers mots tout particulièrement...
Continuez à le lire ou à le relire pour sa plus grande joie ailleurs...

vendredi 3 février 2012

55 ans !


55 n'est assurément pas un nombre calligraphiquement très rond. Mais ça en est un symboliquement. Et voilà que j'y suis. 55 ans aujourd'hui !
Je ne crois pas avoir imaginé, petit, que "j'arriverais" à cet âge-là. A trente ans encore j'imaginais ma vie bien plus courte, comme si j'avais une espèce de conscience que ma vie serait courte, enfin, même pas cinquante ans. Vous savez (enfin, les moins de vingt ans non), lorsque en 1967 (j'avais dix ans) on pensait et parlait "an 2000", c'était magique, ça semblait tellement loin, et puis l'an 2000 faisait rêver, comme si en cette année-là il allait se passer des choses incroyables et impensables. Le journal Ouest-France avait même publié, en ??? 1970 ? un "catalogue" des choses que l'on verrait en l'an 2000... Nous volerions comme des oiseaux, on guérirait tous les cancers, on voyagerait peut-être à 10 000 km/h dans des avions sans ailes, etc etc... On a vu... L'an 2000 n'a rien changé et ma vie a continué comme avant (même si des technologies comme internet ont changé bien des choses).
Et nous sommes en 2012. Et j'ai 55 ans. Et bien que né d'un grand-père décédé à 104 ans, je le suis aussi, né, d'une maman décédée à 78 ans alors qu'elle avait, comme disait le cardiologue, un coeur de 20 ans, je me suis toujours dis que je mourrai jeune. Eh non !, je suis toujours là.
Alors... petits problèmes de santé... On a changé quelques pièces défectueuses... Peut-être y en aura-t-il d'autres à changer encore ? On, enfin, JE verrais... Et puis il parait que les personnes mariées vivent plus longtemps que les personnes seules. Ouf ! Me suis marié il y a un an et demi, j'ai dû en prendre pour 20 ans de plus. Tant mieux.
Ce que je sais, c'est la fatigue parfois, la lassitude, mais mes 55, ma foi, je les porte bien et je suis bien dans ma vie.


Difficile de s'imaginer "plus vieux". C'est une question que je pose parfois à mes jeunes patients : Comment t'imagines-tu dans dix ans ? La question est souvent incongrue, et pourtant la capacité de "s'imaginer" dans dix ans est éminemment importante. Parce qu'elle pousse à grandir, parce qu'elle qualifie aussi la capacité à se projeter dans l'avenir, à se fixer ou au moins à penser des objectifs. Et l'on sait bien qu'avoir un ou des objectifs est bon pour la santé, et que le seul objectif "d'attendre" n'est pas un bon moteur pour vivre.
Lorsque j'ai commencé mon boulot de psy, lorsque j'allais dans les écoles avec ma petite malette de tests, je n'imaginais pas un seul instant qu'à cinquante ans je puisse encore le faire, ou plutôt j'imaginais qu'à 50 ans je serais absolument incapable de le faire. Je me sentais ridicule à l'avance. Je ne vais plus dans les écoles avec ma petite mallette, mais je vais dans les crèches, les écoles, les garderies... sans ma mallette mais avec mon cartable... et je ne me sens pas ridicule.
Peut-être y a-t-il des métiers qui se bonifient avec l'âge ? A 55 ans je suis plus tranquille qu'à 30, plus posé, plus tendre et plus philosophe peut-être. J'aurais été couvreur j'aurais sans doute été plus incapable de monter sur les toits, vieillerie oblige, mais s'assoir dans un fauteuil pour écouter et dire n'est pas un travail très physique. Alors je continue. Un vieux psy est peut-être aussi plus "savant" de la vie...
Bon, je ne vais pas vous bassiner davantage avec mes 55 ans. Mais à tous ceux dont c'est l'anniversaire aujourd'hui, je souhaite un joyeux anniversaire.

23 commentaires:

  1. Prem's!!
    Bon anni monsieur Psyblog!
    Je vous suis depuis 3 ans maintenant, avec un plaisir jamais démenti...
    Bonne continuation!
    Ann'onyme de ch'blanc nord

    RépondreSupprimer
  2. coucou
    joyeux anniversaire :-) surpenant de ne pas croire de vivre longtemps, je ne pensais pas dépasser les 35 ou 40 ans et ma hantise étaient de ne pas pouvoir éléver mes enfants -
    c'est fait et maintenant ...ben ma foi je continue et je me projette avec joie dans la tranche retraite mais pas tout de suite :-)

    longue vie à toi :-) à nous

    RépondreSupprimer
  3. Tous mes vœux de bonheur ! Et pourquoi pas encore une fois 55 ans à ajouter à ton compteur ? Dans tous les cas, je te souhaite une vie remplie d'amour et de mille et un petits et grands bonheurs.
    Je trouve que tu as choisi un très beau métier et que tu l'exerces avec passion et à merveille. Bravo d'être ainsi à l'écoute des autres.
    Je te lis avec grand plaisir. Tout de bon à toi !

    RépondreSupprimer
  4. cher psyblog, je vous lis depuis mai, et vous apprécie beaucoup
    je vous souhaite un très joyeux anniversaire et continuez comme vous êtes
    je vous embrasse

    RépondreSupprimer
  5. Cher Monsieur Psyblog.
    Comme je suis heureuse pour vous !

    Vous semblez être très fringant, et j'envie Mme Psyblog qui va vous garder près d'elle encore des années.
    Aussi j'aime lire votre blog si humain et les commentaires qui prouvent que vous savez attirer des personnes de qualité autour de vous.
    Ah! Comme j'aimerais vous connaître !

    RépondreSupprimer
  6. Bon anniversaire et bon vent pour la suite Psy !
    :)

    RépondreSupprimer
  7. oui , je me souviens dans les années 70 , ce délire avec l'an 2000
    On guérit quand même quelques cancers , Internet est une réelle avancée ...quand même , sinon je ne serais pas en train de lire ce billet de psy bien dans sa peau !

    je ne parviens pas trop à me projeter dans dix ans , mes enfants auront quitté ma maison , c'est cela qui me plait le moins , mais c'est ainsi
    je ne vais plus dans les crèches , mais il me semble que j'ai encore bien des choses à faire ...ailleurs
    Bon anniversaire , soie heureux encore longtemps
    grosses bises

    RépondreSupprimer
  8. Très bon anniversaire cher Psyblog.
    Je vous visite moins régulièrement, je commente encore moins mais vous lis avec toujours autant de plaisir.
    Du bon sens, un réel humanisme... je veux bien croire que vous saurez bien mettre à profit toutes ces années qui vous restent et que je vous souhaite longues.
    Oui, la vie, c'est curieux, je pensais ne pas dépasser 30 ans et je suis toujours là et heureuse de l'être mais je ne parviens effectivement toujours pas à me projeter dans 10 ans ! J'espère que tel n'est pas votre cas.

    RépondreSupprimer
  9. Bon anniversaire, Psyblog (ma petite-fille de trois ans dirait que vous êtes très-très-très vieux, comme elle me l'a dit hier...).
    Que l'année à venir vous sois douce, et remplie de bonheurs très attendus... ou inattendus.

    RépondreSupprimer
  10. Je n'ai pas bien le temps de te lire ce soir, mais je ne veux pas manquer aujourd'hui de te souhaiter un très bon anniversaire, Psyblog ! :-)

    PS : ce chiffre 55 me parle, car il est pour moi mon année de naissance :-)

    RépondreSupprimer
  11. Oups moi qui te lis tous les jours, là, j'ai fait un break et c'est ton anniversaire que j'ai loupé ! Bon, c'est un peu tard mais je te souhaite quand même un bon 55 ème anniversaire et je te fais un bisou si tu permets.

    RépondreSupprimer
  12. Bon anniversaire avec un peu de retard.
    Plein de bonnes choses pour toi.
    Pensées

    RépondreSupprimer
  13. Bon anniversaire avec un peu de retard!!! Heureusement que tu as continué jusqu'à là sinon je ne t'aurai pas rencontré quel dommage !!!Alors tout de bon pour la longue suite!!!! Bises et à bientôt

    RépondreSupprimer
  14. Tssss !
    Si tu ne m'avais pas rencontré c'est que je n'aurais pas existé (rhhrrhhh ! concordance des temps)
    A très bientôt, Manou... j'espère encore vivre quelques semaines

    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  15. Merci merci pour tous vos vœux... ça me fait chaud dans mon cœur à moi

    RépondreSupprimer
  16. Et dire que je n'ai pas la date de ton anniversaire ! Et pourtant je l'ai noté quelque part, justequelquune.
    Impardonnable je suis !

    RépondreSupprimer
  17. Heureux du plaisir que je te donne de me "suivre"...
    et merci pour ton "bon anniversaire".

    Je vais essayer de continuer....

    RépondreSupprimer
  18. Hmmmm... Tu me connais davantage que bien d'autres...
    Et tu es la première à m'avoir adressé (à part ma femme) un "joyeux anniversaire"... et par téléphone en plus...
    Je t'embrasse très fort.
    Et à très bientôt...

    RépondreSupprimer
  19. oui, un beau métier...
    Passion oui, merveille je ne sais pas bien, bien que je m'émerveille encore...

    RépondreSupprimer
  20. Hmmmmm ! Madame Psyblog semble heureuse... et je m'y emploie malgré (ou avec) mes défauts.
    Si vous voulez me connaitre... vous savez comment faire... (mais dans la réalité peut-être ne suis-je pas "connaissable" (je blague, je crois que je suis un homme "connaissable")

    RépondreSupprimer
  21. Tu te souviens aussi ? Je n'en doute ni n'en doutais pas... Lorsqu'en 75 on s'imaginait "l'an 2000", c'était un peu fou non ? Mais c'était le bon temps.
    Et nous sommes en 2012 ! 12, tu te rends compte ?
    Quant à avoir et à faire des "choses" "ailleurs", je crois que tout ce que nous faisons est bon à prendre...

    Plein de bises pour toi. Avec valise ou pas !

    Et (rire) confondre "soie" et "sois" est un merveilleux lapsus... soyeux et plein de douceur.

    RépondreSupprimer
  22. Oups...je lis avec beaucoup de retard : mais bon anniversaire !... de la part d'une "presque jumelle" (puisque du 2/02)
    Je vous lis avec beaucoup de plaisir (tant de choses vraies et tout simplement bien dites !!) mais n'avais jamais laissé de message...
    Le temps qui passe ??.... plus on viellit, plus il va vite ! ... raison de + pour en profiter, isn't il ?

    RépondreSupprimer