"un petit mot sur mon blog"


"un petit mot sur mon blog"

Psyblog a posé son stylo le 5 juin dernier. Il est parti "ailleurs", pour une autre vie plus sereine et lumineuse.
Ce blog était pour lui une belle aventure d'écriture, de réflexion, d'émotion et de partage. Les commentaires de ses nombreux lecteurs en sont un témoignage chaleureux. Vos derniers mots tout particulièrement...
Continuez à le lire ou à le relire pour sa plus grande joie ailleurs...

mardi 7 février 2012

L'homme battu



La femme battue fait malheureusement parfois la Une des journaux. Et c'est tant mieux. Non qu'elles soient battues, les femmes, mais qu'on en parle. Une femme meurt tous les trois jours, en France, sous les coups de son mari ou concubin. C'est terrible. Je voudrais bien trouver d'autres mots, je n'y parviens pas. Il n'y a pas d'autres mots pour qualifier ces actes. Horrible ? Inhumain ? Insensé ?
Les hommes battus ? On en parle moins. On n'en parle pas. Mais ils existent. Certaines statistiques donnent le chiffre effarant de 10%... Oui oui, vous lisez bien, 10% des hommes seraient battus par leurs femmes ou compagnes !
Ce n'est pas une légende, c'est un fait statistique. Mais c'est tellement incroyable... qu'on n'y croit pas !
La violence de la femme à l'égard de «son homme» est surtout psychologique. Physiquement, c'est moins possible, compte tenu des différences générales entre hommes et femmes. Cette violence atteint l'intégrité psychique de l'homme, par des procédés subtils, directs ou indirects. Elle est souvent concentré sur un travail de détricotage et de dénigrements des différents rôles tenus par l'homme aussi bien dans les sphères privées que publiques, rôles qui construisent son identité masculine, du moins celle véhiculée par la société.
La femme violente est une agressive passive, l'agression se jouant le plus souvent dans une négation de l'autre, l'homme, dans son rôle et son statut d'homme, y compris... au lit. La négation de l'homme se joue aussi et parfois surtout dans la négation de la relation physique à lui... Les femmes disposent là d'une arme redoutable !
La femme violente sape la compétence professionnelle de son conjoint : il n'est qu'un bon à rien. Elle sape sa compétence de père : il n'est pas un bon père. Elle seule sait ! Sapage de son rôle d'amant, de son rôle de père, de sa compétence professionnelle, mais aussi de ses relations amicales... Mon homme n'est pas un «bon» homme.
Bref, la femme prend le pouvoir.
Si je vous parle de cela ce soir, c'est parce que c'est l'histoire de mon patient de cet après-midi. Sept ans de mariage, et peu à peu l'emprise, la manipulation, les interdictions (de foot, d'amis, de présence auprès des enfants, de... choix du film de ce soir...), la main-mise d'une femme sur toutes -et je dis bien TOUTES- les activités de son mari.
Ce qui l'a décidé à venir me voir aujourd'hui est la porte fermée de sa maison samedi dernier (il y a trois jours) parce qu'il n'était pas rentré à midi et douze minutes (sic), le temps chronométré par madame pour le trajet fin du travail-maison...
Cette femme grignote, a grignoté pendant sept ans les moindres recoins de la vie de son homme, jusqu'à en faire son objet... La gifle monumentale qu'il a reçue samedi à midi-et-quatorze minutes -et à propos de laquelle le médecin lui accorde 5 jours d'arrêt de travail- est le déclencheur chez lui d'un NON impossible à dire, mais qu'il espère pouvoir dire très vite... avec l'aide du psy que je suis.
La honte, l'impuissance, la peur du ridicule (Franchement, vous imaginez un homme se présenter à la gendarmerie pour dire Ma femme me bat ?) font que de nombreux hommes ne disent jamais rien de leur calvaire. Et comment «prouver» ? L'arme est plus psychologique que physique. Le harcèlement est plus difficile à prouver que les coups.
L'homme battu, ce n'est pas une légende... C'est de la réalité cachée, voire insoupçonnée... donc cachée. Mais ça existe... Ca existe dans l'ombre, dans l'intimité des chaumières et des lits. Et les hommes, dans leur grande majorité, ne peuvent tellement pas le reconnaitre qu'ils ne le disent pas, qu'ils se taisent...
Bon, je sens déjà les attaques -ou les défenses-... «Oui mais les femmes sont plus battues, oui mais les hommes sont plus agresseurs.....» Oui, Ok, c'est vrai...
Ce que je défends là est la stricte interdiction et la bêtise, connerie, inefficacité... d'agresser l'autre, qu'il soit femme, homme, juif, noir, enfant, vieux, jaune, petit, bleu, malade, grand, boutonneux, unijambiste ou muet...
Ce que je défends, c'est le respect de l'être humain, quel qu'il soit, quel que soit son sexe, sa couleur, sa religion, ses croyances, ses habitudes, son éducation, ses peurs, ses envies, ses pensées...
Il est interdit d'humilier un autre, d'en faire son objet, de le nier en tant que sujet...
Ce que je défends pas, ce sont les comportements : La souffrance, le malheur, le désir, la soif de pouvoir, la pauvreté, la frustration... ne sont et ne seront jamais pour moi des excuses à l'agression. Même si ce sont des explications...



Tout ça à cause d'un homme venu me voir aujourd'hui parce que sa femme n'a pas supporté deux minutes de retard ! ! !

25 commentaires:

  1. Cela remue enormement de choses votre post ce soir. Mon oncle n'a pas tenu lui...il en est mort......je penserai un peu plus a lui ce soir en me disant que forcement il y a une explication a tout cela.
    Je defends la meme chose que cous, je ne supporte pas la mechancete, la violence...

    RépondreSupprimer
  2. Il faut positiver !
    Pourquoi ne pas marier cette dame avec celle des chaussettes sales et ..tous aux abris !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Psyblog, quelque chose me trouble quand même. On commence tout juste à lever le tabou des femmes battues et des violences psychologiques et physiques faites aux femmes,la justice commence à peine à bouger (je peux te dire pour l'avoir vécu que faire reconnaître le harcèlement sexuel en entreprise est quasiment impossible, et que tu as intérêt à avoir des réflexes pour filmer ou enregistrer ce qui arrive ou d'avori un mail où c'est écrit : sois tu couches avec moi, sois je te vire), et dans le même temps, il y a pratiquement autant de littérature qui sort sur les hommes battus. Suffit de faire une recherche sur google, ou de regarder la levée de boucliers qui a lieu quand une femme écrit un article sur le harcèlement ou les tentaives de viol ou d'abus.
    Alors, bien entendu, je ne remets pas en question le fait que ce soit aussi grave dans les deux cas, mais je ne peux m'empêcher d'être troublée. Carrément mal à l'aise même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A dire vrai, je ne comprends pas bien le trouble dont tu parles.
      Mon propose n'était pas ici de minimiser le harcèlement ni la violence dont de nombreuses femmes sont victimes, ni de "mettre en avant" la violence faite aux hommes voire de dire qu'elle est plus importante ou plus douloureuse que celle faite aux femmes, mais de dire qu'elle existe aussi.

      Supprimer
    2. ComtesseÔPiedNu8 février 2012 à 12:55

      Dans la nature l’empire des gènes répond à un strict mot d’ordre : le règne de la Violence, que ce soit chez les espèces végétales (voyez le lierre qui enserre et étouffe), animales (la chaîne alimentaire) et bien entendu humaines (le Super prédateur).

      Donc que la femme se rassure, elle est aussi égale à l’homme dans la violence.

      Sur le sujet et davantage encore : à lire Le Principe de Lucifer tome 1 et 2 de Howard BLOOM = électrochoc de lucidité

      Supprimer
  4. @ Comtesse,

    Que pensez-vous de l'antropomorphisme ?

    RépondreSupprimer
  5. ComtesseÔPiedNu9 février 2012 à 19:48

    @youn,

    L'anthropomorphisme : je n'en pense pas grand chose jusqu'à présent, juste des observations dans
    les fables de la Fontaine, Le Dieu de la Bible qui a fait "l'homme à son image et à sa ressemblance" et tous les délicieux dieux de la mythologie grecque.
    l'anthropomorphisme conduit forcément à l'anthropocentrime. Non ?

    RépondreSupprimer
  6. ma grand-mère a martyrisé mon grand-père (qui était doux comme un agneau)
    mon père a harcelé ma mère
    je suis très attentive à ne pas reproduire ce schéma !...

    RépondreSupprimer
  7. j ' ai été un homme battu pendant 9 ans . Le jour où je l ' ai révélé , tout le monde est tombé des nues . Alertés par les cris mes voisins pensaient que je battais ma femme . Il n ' y a que des victimes , les choses changent , on rit moins et c ' est tant mieux !
    www.homme-battu.fr

    RépondreSupprimer
  8. Moi je peut dire une chose mon copain a été battu pendant 3 ans par son ex elle le traitait de bon a rien et il n'avais plus d'amis(es)je trouvait pas ça normal et en plus cette femme était une grande manipulatrice et alcoolique elle controlait sa vie totalement et elle le battait aucun respect. je lai aider a sortir de ça car je l'aime mais je souhaite une chose aider ses hommes ou femmes battu et que c'est personne qui fait du mal leurs place la prison point final. aujourd'hui mon copain est heureux avec moi et ont souhaite bâtir une famille.

    RépondreSupprimer
  9. Oh mу goodnеss! Amazіng аrtіclе dude!
    Thanκ you sο much, Hοωeνeг I am encountering іѕsues ωith yοur RSS.
    I don't know why I am unable to subscribe to it. Is there anyone else having identical RSS problems? Anyone who knows the answer can you kindly respond? Thanx!!

    Check out my web site ... meuble salle de bain pas cher

    RépondreSupprimer
  10. Μy partner and I аbsolutely loνe your
    blog and find almost all of your pοѕt's to be precisely what I'm lookіng for.
    сan you οffеr guest wrіters to wгite contеnt for you?
    I ωouldn't mind composing a post or elaborating on a number of the subjects you write about here. Again, awesome site!

    My blog - comparatif ssd

    RépondreSupprimer
  11. We are a group of volunteers and starting a new scheme in our
    community. Your site provided us with valuable info to work on.

    You've done a formidable job and our whole community will be grateful to you.

    my weblog ... voyance

    RépondreSupprimer
  12. You really make it seem so easy with your presentation but I find this topic to be really something which I think I would never understand.
    It seems too complex and very broad for me. I am looking forward for your next post, I'll try to get the hang of it!

    My web site ... voyance par telephone

    RépondreSupprimer
  13. Bonsoir, je viens dé découvrir ce site que je trouve très intéressant e primordial,pour parler de la violence envers les hommes, qui à mon sens ne dois pas rester tabou. Je suis étudiante et je m'intéresse de part mon mémoire à ce thème. De ce fait, je voulais savoir, si certaines personnes accepterez de répondre à un questionnaire anonyme, si vous êtes intéressés merci de m'envoyer un mail à l'adresse suivante : marie.zozor@laposte.net

    RépondreSupprimer
  14. le GROS problème ! MON problème !
    comment prouver quelque chose ?
    main courante? pas de preuves !
    attestation médicale ? pas de témoins !
    si l'agresseur est prudent, l'homme agressé a du mal à prouver !
    je me sent un peu seul devant tout ça !

    RépondreSupprimer
  15. Bonsoir, très bon sujet. ma copine est violente depuis qu'elle a accouché, elle ne contrôle pas ces émotions, pour la moindre petite choses elle se met dans tout ces états et frappe, ce n'est que la troisième fois en 10 mois mais j'ai décidé de réagir: elle ma giflé je me suis levé et lui a remis une gifle(petite) car les deux première fois je ne faisais rien par respect et par principe. Même si je m'en veux je pense que je n'ai pas eu le choix, comme ca elle comprendra que je ne me laisserais plus faire!!!! nous avons une fille de 10 mois elle crie devant elle, claque tout jette des choses par terre. Il y a aussi de la violence psychologique je ne peux pas communiquer avec elle car elle s'énerve tout de suite et ce braque, je me sent emprisonné, aucunement libre de mes choix et de ma liberté. je reste avec car je veux trouver une solution et l'aider car elle ne doit pas se sentir bien d'être comme ca!! qu'en pensez vous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tiens a préciser qu'elle a eu une enfance très perturbé! violence de son père et alcoolisme divorce de ces parents, un nouveau beau père violent, et ensuite un ex copain violent et alcoolique.. Je pense que tout ca est forcement lié. très très compliqué!!

      Supprimer
  16. Bonjour, cette fille n'a pas le droit de te priver de ta liberté sous prétexte qu'elle même a souffert auparavant.Il faut qu'elle consulte un psy, qu'il l'aide à s'en sortir et que tu ne sois pas un bouc émissaire. Penses à ta petite fille qui n'a que 10 mois et qui risque de vivre un enfer. Elle sera marquée au fer rouge, comme on dit. Pourra-t-elle se construire correctement ou sera-elle également la même victime que sa mère. Ne te laisse pas emprisonné et libère cette enfant. tu as le pouvoir de dire stop fini. Je refuse. Protège ta fille. Défends toi

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour, cette fille n'a pas le droit de te priver de ta liberté sous prétexte qu'elle même a souffert auparavant.Il faut qu'elle consulte un psy, qu'il l'aide à s'en sortir et que tu ne sois pas un bouc émissaire. Penses à ta petite fille qui n'a que 10 mois et qui risque de vivre un enfer. Elle sera marquée au fer rouge, comme on dit. Pourra-t-elle se construire correctement ou sera-elle également la même victime que sa mère. Ne te laisse pas emprisonné et libère cette enfant. tu as le pouvoir de dire stop fini. Je refuse. Protège ta fille. Défends toi

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour.
    Moi je connais un homme qui ai humilié devant ses enfants, devant le petit copain de sa fille, sa femme le menace de mort, précisément de lui percer son rein solitaire.
    Cet homme me parlait de suicide. Il s'est déjà auto mutilé, pour la faire cesser me dit il, avec plusieurs de scente de police chez eux. Il m'a même confié avoir pris une gifle d'un de ses enfants. Parfois c'est l'accalmie, alors il me dit que rien n'est de sa faute. Il a retrouvé un semblant de travail et tout paraît donc glisser sur lui. Comme si tout allait bien. À plusieurs reprises, il m'a lancé des appels au secours ''déguisés'', pour se ravusrr le lendemain. Je n'ai pas les moyens de l'héberger, je ne pense pas qu'il ai encore fait le deuil de cette union. Ces parents sont très autoritaires, malgré son âge (55 ans).

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour,

    Ce sujet me parle bcp car je n'ai pu me délivrer de mon épouse qu'au bout de 10 ans de vie commune et pleins d'occasions ou j'ai craqué. Le meme procédé à m'isoler de mes amis, à m'interdire de sortir, à crier, chantage au sexe, Ponctualité de presence à la maison, chronometrage de mes trajets de Paris à banlieue, Fermeture de la porte de la maison....alternant avec des moments d'attentions au moindre bobo comme si j'etais un enfant. Je me suis culpabilisé et remué toute mon enfance croyant même que je suis diffèrent des autres. Par contre, quand il s'agissait des bruits émis par les voisins, elle n'hesitait pas à m'envoyer au charbon pour leur parler. Quand je ne voulais pas, elle répétait et répétait jusqu'à ce que je fasse ce qu'elle voulait.

    Ce n'est que des années plus tard que j'ai décidé de rompre maigres une dépression et un séjour à l'hôpital psychiatrique. Ben oui, les hommes maltraités existent et de nos jours certaines femmes ( je dis bien certaines) se serve de l'égalité des sexe à la carte. Elles prennent ce qui les arrange et dénoncent ce qui peut paraitre comme un devoir d'équité mais qui les dessert.

    RépondreSupprimer