"un petit mot sur mon blog"


"un petit mot sur mon blog"

Psyblog a posé son stylo le 5 juin dernier. Il est parti "ailleurs", pour une autre vie plus sereine et lumineuse.
Ce blog était pour lui une belle aventure d'écriture, de réflexion, d'émotion et de partage. Les commentaires de ses nombreux lecteurs en sont un témoignage chaleureux. Vos derniers mots tout particulièrement...
Continuez à le lire ou à le relire pour sa plus grande joie ailleurs...

lundi 2 avril 2012

Enigme

Transformer ses souffrances en expériences !!!

9 commentaires:

  1. Tautologie car on ne voit pas comment l'expérience ne serait autre chose que le fruit des erreurs, frustrations, manques ou souffrances. Cependant , cher docteur, il existe des souffrances sans sens apparent mais sait-on jamais ?
    Quant à la sous France, je donne ma langue aux chattes.

    RépondreSupprimer
  2. Il faut prendre soin de ses souffrances, car ce sont des demandes parfois non extériorisées...

    RépondreSupprimer
  3. Etre actif, ressentir la "vraie" vie en utilisant ses 5 sens plutôt que de rester enfermé dans le mental qui nous oriente toujours vers le côté sombre de la vie....

    RépondreSupprimer
  4. ComtesseÔPiedNu4 avril 2012 à 18:54

    J’ai un colis en souffrance et ça c’est moche car il contient « Critique de l’expérience pure » de Tank.
    En attendant, je dois me rabattre sur "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier" (Stig Dagerman). C’est ça ou « soufre ce subtil parfum ». A votre avis ?

    RépondreSupprimer
  5. Elle ne me paraît pas énigmatique cette phrase, au contraire elle me parle beaucoup, c'est ce que je tente de faire quand j'informe, quand j'écris , quand mon expérience est utile aux autres :-)

    Des bisous pour toi, je pense souvent à toi .

    RépondreSupprimer
  6. C'est comme voir le verre à moitié plein (vision "expérience") ou à moitié vide (vision "souffrance").

    RépondreSupprimer
  7. La transformation est une énigme car impalpable sur l'instant présent.. Les expériences en découlent.. Et il y a toujours quelque chose de constructif à en sortir.. Des pensées et des bises

    RépondreSupprimer
  8. Avec le temps toute souffrance deveint qu'un souvenir et une expérience

    RépondreSupprimer
  9. La transformation laisse penser à ces obstacles insurmontables, que l'on traverse dans la cure analytique, sans savoir exactement quand, à quel moment, on ne le sait qu'après. La souffrance est passée, voilà le constat que l'on peut en faire en après-coup, dans un passé qui s'efface ensuite, dans un après. Je pratique le rêve éveillé http://www.olivier-groscaux-rel.fr, on observe aussi ces passages dans l'imaginaire.

    RépondreSupprimer